Lampe lanterne japonaise Shuriken des ninjas japonais Agrandir

Shuriken 手裏剣

035L

Nouveau

$ USD 40.81

Le shuriken est une arme traditionnelle japonaise de lancer, qui est utilisée dans le cadre du shuriken-jutsu. Cet art martial fait partie intégrante de l’étude des ninja.

Le shuriken est un outil plat et discret, mais en métal. Cela présente plusieurs avantages: une fois lancé, il est presque invisible, mais provoque un bruit de chute qui permet d'attirer l'attention.

Cependant, la méthode la plus efficace pour distraire est d'attaquer au visage: l'ennemi tente d'éviter le shuriken, laissant au lanceur un court répit pour s'enfuir ou attaquer — il n'est pas essentiel de bien viser, l'important n'étant pas de toucher la cible mais de l'affaiblir autant que possible.

Blesser un adversaire est plus ardu. D'une part il faut bien viser, d'autre part il faut savoir où attaquer. Certains points stratégiques empêchent l'ennemi de courir ou de riposter.

Tuer un adversaire avec un shuriken lancé est très difficile, la plupart des blessures infligées n'étant pas mortelles. Il faut atteindre l'adversaire en pleine tête ou en pleine poitrine pour le mettre hors de combat instantanément. Cette utilisation reste donc relativement rare, sauf si le ninja emploie le shuriken dans une configuration anormale, par exemple en le tenant à la main et en le plantant dans le crâne ou la gorge de l'adversaire, comme un poignard.

On utilisait parfois les shuriken «en masse»: une corde dont une extrémité est nouée passe au travers de trous percés dans chaque shuriken. Le nœud empêche les armes de se déloger de la corde et l'autre extrémité est attachée aux vêtements de l'utilisateur. En cas de fuite, l'utilisateur détachait la corde de son vêtement, la saisissait par l'extrémité contenant le nœud et «balayait» derrière lui, envoyant d'un coup un grand nombre de shuriken pour multiplier les chances de toucher les adversaires, ou du moins les obliger à se mettre à couvert, afin de leur faire perdre du temps et de l'avance dans la poursuite.

Certains shuriken sont cependant enduits de poisons, généralement issus de plantes. Ces lames, si elles blessent l'adversaire, peuvent l'intoxiquer et provoquer sa mort.

Les shurikens ne sont pas nécessairement lancés mais peuvent être utilisés tenus en main. Ils sont ainsi plus discrets que des couteaux, mais n'ont pas leur allonge.

©Wikipedia.org