Maru Ni Hinomaru Ogi 丸に日の丸扇 (Satake) Agrandir

Maru Ni Hinomaru Ogi 丸に日の丸扇 (Satake)

069L

Nouveau

$ USD 40.81

Le clan Satake est un clan de samouraï japonais qui prétend descendre du clan Minamoto. Son premier quartier général se trouve dans la province de Hitachi.

Le clan est soumis par Minamoto no Yoritomo à la fin du xiie siècle et se met plus tard au service de Yoritomo en tant que vassal. À l'époque de Muromachi, les Satake servent de gouverneurs militaires (shugo) dans la province de Hitachi (de nos jours préfecture d'Ibaraki) sous l'égide du shogunat Ashikaga. Le clan se range du côté de l'armée de l'ouest à la bataille de Sekigahara. Il en est puni par Tokugawa Ieyasu qui l'envoie vers un plus petit territoire dans la partie septentrionale de la province de Dewa (au nord de Honshū) au début de la période Edo. Les Satake y sont daimyō du domaine de Kubota (aussi connu sous le nom «domaine d'Akita»). Durant la période Edo, deux importantes branches du clan Satake se créent, l'une gouverne le fief d'Iwasaki et l'autre le fief de Kubota-Shinden.

Durant la guerre de Boshin de 1868-1869, les Satake sont signataires du pacte fondateur du Ōuetsu Reppan Dōmei, mais après des débats internes et un désaccord avec le domaine de Sendai, le clan change de camp et rejoint les forces impériales pour réprimer l'alliance. Comme toutes les familles de daimyō, le clan Satake est déchu de ses titres en 1871.

©Wikipedia.org